Débats laïques

Editorial

Assez de paroles, des actes.

A PROPOS DU CRIME DES PRETRES PEDOPHILES. GERARD DELFAU : Le crime des prêtres pédophiles, car c’est ainsi qu’il faut nommer cette pratique indigne, mise au jour sur deux continents, au même moment, à partir de documents et de témoignages irréfutables, ne saurait continuer à être traité par des paroles lénifiantes : "excuses ", "demande de pardon", "douleur", "honte", que sais - je encore ?
Assez d’homélies à l’eau bénite.
Il faut que le pape admette que la société tout entière et pas seulement les (...)


Dernières parutions