Ça bouge au Luxembourg !

, par Michel Seelig

Le Grand-Duché conservait un régime des cultes hérité de son passé français (en 1801 lors de la signature du Concordat, il formait le département des Forêts).
Une coalition gouvernementale élue en 2013 a profondément modifié la législation : fin progressive du salariat des prêtres ; fin du financement des paroisses par les communes ; fin de l’enseignement confessionnel à l’école publique ; adoption de nombreuses lois « sociétales » progressistes…
L’évolution s’effectue davantage selon un modèle belge (avec maintien, mais réduit, d’un subventionnement global des cultes) que selon le modèle français… Mais, elle n’en est pas moins d’importance !

Michel SEELIG

LA CONSTITUTION LUXEMBOURGEOISE- LE CODE PÉNAL-LE PROGRAMME GOUVERNEMENTAL DE 2013-CONVENTION ENTRE L’ÉTAT ET LES CULTES-LOI MODIFIANT LE DÉCRET DE 1809 SUR LES FABRIQUES-SYNTHÈSE DU PAQUET LÉGISLATIF DU 13 JUILLET 2016-COURS VIE ET SOCIÉTÉ...

Cliquer pour lire ces documents.


Dernières parutions