A contre-courant, le livre-manifeste de Gérard Delfau et Martine Charrier : Je crois à la politique, pour préparer la rentrée.

* "La passion de convaincre, ou les mille et une batailles d’un élu de terrain". par Eric Marquis (journaliste). CLR -
* "La foi du "charbonneur" par Charles Arambourou. UFAL

Par Eric Marquis :

"En livrant ses Mémoires (qu’il veut aussi un manifeste), l’ancien maire et sénateur de gauche Gérard Delfau montre comment l’élu, surtout s’il est bien ancré parmi ses concitoyens, peut vraiment et concrètement « changer la vie ». [...]
"C’est l’histoire d’un garçon issu d’une famille modeste de l’Hérault qui emprunte l’escalier social (et non pas l’ascenseur ...) qui devient universitaire à Paris.[...] qui rencontre François Mitterrand, qui jouera un rôle décisif dans l’unification des socialistes à Epinay en 1971, pour aboutir à l’arrivée de la gauche au pouvoir dix ans plus tard." [...]"La piste Delfau contre le chômage, c’est « une politique de développement économique territorialisé » conjuguée à « l’activation des dépenses passives du chômage » : « Il vaut mieux payer les gens à travailler plutôt qu’à ne rien faire. […]
« Penser global et agir local », on dirait que ce slogan s’est inspiré de son action.
Gérard Delfau ne craint décidément pas d’aller à contre-courant, en défendant un cumul (raisonné) des mandats, « la compatibilité de l’exécutif d’une petite ou moyenne commune avec l’exercice du mandat de parlementaire ».
A partir des années 1990, c’est la laïcité qui va de plus en plus mobiliser Gérard Delfau. « Je suis ... » Après le retour de la droite en mars 1993, le sénateur croise le fer contre la révision de la loi Falloux [...] 2004 Au Sénat, il soutient la loi (bien tardive...) contre les signes religieux à l’école..., puis, puis,...2020...

Par Charles Arambourou :

"L’ ouvrage, au-delà des péripéties politiques, est revigorant. Un intérêt historique indéniable […]qui redonne confiance en une République « laïque, démocratique et sociale ». […] Gérard Delfau n’a jamais cessé de « charbonner », de se battre sur le terrain pour toutes les causes politiques sociales et économiques qui lui semblaient justes..." "Voilà un élu du peuple, un vrai,..."
"Qu’il soit dit une fois pour toutes que Gérard Delfau reste jusqu’au bout un « homme de"gauche », démocrate, social, humaniste."

En savoir plus...- Cliquer sur les images pour LIRE L INTEGRALITE DES RECENSIONS