Fin de vie

Lettre d’une femme forcée de s’expatrier pour mourir.

Propos recueillis par Louise Auvitu : Journaliste au Plus du Nouvel Observateur en charge de la rubrique Société.

"C’est déchirant de devoir quitter mon pays pour mourir comme je l’entends"

Voir en ligne : L’OBS


Dernières parutions