Pour une approche laïque de la morale.

Faut-il avoir une religion pour avoir une morale ? Vidéo de la conférence / Atelier du 23 novembre 2021

, par Gérard DELFAU

 En ce début du XXIe siècle, nous nous trouvons dans une situation analogue à celle des Républicains, qui, dans les années 1880, ont dû poser les fondements d’une École publique laïque, indépendante de toute affiliation à l’Église catholique.

Ils rencontrèrent alors une question centrale : quelle Morale devait-on enseigner aux enfants ? Et, pour la première fois des dirigeants au sommet de l’État, Jules Ferry, Ferdinand Buisson, Jean Jaurès et Léon Bourgeois, entre autres, ont établi les bases législatives d’une Morale laïque, déconfessionnalisée et à vocation universelle, compatible avec le régime démocratique.
Ce grand débat, qui avait surgi comme l’affirmation d’une nécessaire « séparation » entre l’Église et l’État, au niveau de l’école, selon les propres termes de Jules Ferry, s’ouvre à nouveau aujourd’hui, mais cette fois en raison de la crise des appareils religieux, à l’échelle de la planète, et simultanément de la mise en cause de notre conception de la Laïcité-séparation, sous l’influence de l’islam politique et d’idéologies anglo-saxonnes, qui lui préfèrent les notions de « tolérance » et de « respect des religions ».

Or, le doute sur la Laïcité, conçue comme fondement de notre République, se répand plus facilement dans les tranches d’âge les plus jeunes, selon plusieurs enquêtes d’opinion ; et c’est le plus inquiétant. Force est donc de constater que l’emprise des religions ne faiblit pas au rythme de leurs échecs et de la contestation qu’elles suscitent. Cela doit nous interroger. Et leurs représentants peuvent continuer à s’affirmer comme les dépositaires des règles morales de nos sociétés, faute d’une alternative.

En fait, il manque cruellement dans le débat public l’expression d’une Morale laïque et républicaine, en phase avec le fonctionnement de notre démocratie.
C’est cette situation paradoxale et dangereuse que je veux examiner avec vous, dans l’idée que l’exemple des fondateurs de la IIIe République peut nous servir de guide.
Militantes et militants attachés à la Laïcité, associez-vous à cette initiative, faites-la connaître.
Et, ensemble, faisons en sorte qu’elle ait une suite et des débouchés concrets.

Gérard DELFAU

https://youtu.be/3qEsdtBXevs

Intervenants lors de la conférence / Atelier du 23 novembre 2021 au Patronage Laïque Jules-Vallès, 72 avenue Félix Faure, 75015 Paris.

Gérard Delfau : Plaidoyer pour une morale laïque et républicaine

Guylain Chevrier, Docteur en histoire, auteur de plusieurs livres sur la Laïcité, et Président de l’association « États Généraux du combat laïque », introduira et conduira le débat

Hadrien Mathoux, journaliste à Marianne, animera la soirée

Voir en ligne : https://www.patronagelaique.eu/