A propos du livre : L’invention de la Liberté de conscience ou l’entrée dans la modernité.

, par André Gounelle, Didier Molines, Gérard DELFAU, Jacques Haab, Jacques- Louis Perrin , Thierry Mesny

Les six auteurs ont été professeurs ou directeurs de département à l’université, maîtres de conférences, directeurs d’association. Chacun d’eux est engagé dans l’une des familles de pensée constitutives de l’histoire de la Liberté de conscience.
L’invention de la Liberté de conscience est le signe de notre entrée dans la modernité :

une mutation de la culture provoquée par la redécouverte de l’antiquité gréco-romaine et le choc de la Réforme protestante, prolongée par le Cartésianisme et le Siècle des Lumières, puis, vécue de façon militante par la Franc-Maçonnerie adogmatique et la Libre Pensée. Or, la Liberté de conscience est, depuis toujours, laissée en jachère, abandonnée à l’instrumentalisation de l’Église catholique qui l’assimile à la liberté de religion et en pervertit le sens, tandis que, sous la pression de l’islam fondamentaliste ou du judaïsme orthodoxe, un certain nombre d’élus la sacrifient.
C’est de ce constat qu’est née l’idée d’un ouvrage collectif, consacré à cette thématique, le premier à notre connaissance qui soit rédigé dans une perspective humaniste.
Chacun des auteurs est engagé dans l’une des familles de pensée constitutives de cette histoire. Et le projet commun qui les a rassemblés, c’est d’ouvrir un débat public sur la Liberté de conscience, conçue comme la pierre de touche de la Laïcité et comme enjeu majeur de la démocratie.


Dernières parutions