"Les vents mauvais, du silence de la peur, [...] Le Grand Orient de France soutient pleinement Florence Bergeaud-Blackler menacée de mort.